· LE GROUPE ·

 

 

 


 

 

Guy CANARELLI
Né le 13/10/1967 à Ajaccio

"Passionné avant tout de musique en tout genre, du classique au rock en passant par le blues. Adore le football et supporte l'équipe de l'Olympique de Marseille."

1979 A l'âge de seize ans, il s'initie aux chants polyphoniques avec quelques amis. Ils forment un jeune groupe dont le répertoire est déjà de leur propre composition.

1980 A l'âge de dix sept ans, il rentre dans le groupe SURGHJENTI. 

1981 Part représenter la Corse à l'UNESCO avec l'école de chant du lycée de Montesoro (Bastia)

1982 Participe a son premier enregistrement "GRANA DI VITA" troisième album du groupe SURGHJENTI.

1983 Donne des cours de chant dans différentes écoles dans la région de Porto-Vecchio du CE2 au CM2.

1984 Deuxième album avec le groupe "ANIMA DIVINA", il signe quelques arrangements vocaux sur certaines chansons.

1985 Mise en sommeil du groupe SURGHJENTI. Il commence à travailler avec Jean-Paul POLETTI avec qui il fait l'Olympia.

1986 Il continue avec Jean-Paul POLETTI qui travail avec un orchestre symphonique ce qui lui permet de chanter dans différentes salles classiques à travers toute la France. 

1987 Il enregistre la messe de PROPRIANO avec Cece FERRARRA. Dans le même temps il prépare le nouvel album du groupe SURGHJENTI dont il fait les arrangements vocaux.

1988 Il travail en parallèle avec le groupe "Les NOUVELLES POLYPHONIES CORSES" avec qui il fait : 
- Ouverture des jeux Olympique d'hiver d'ALBERVILLE 
- Tournée Française en première partie de Bernard Lavillier 
- Il promotionne le disque des NOUVELLES POLYPHONIES CORSES en Europe

1989 Il arrête avec les NPC, fait l'OPERA BASTILLE avec MONTSERRA CABALLE et SURGHJENTI.

1991 Il se met à la composition et prépare un album pour le groupe.

1992 Sortie du sixième album "DA PETRA E DA VENTU" où il signe des compositions et tous les arrangements vocaux.

1993 Tournée et présentation des disques de SURGHJENTI au Canada.

1994 Prépare et réalise le septième album retraçant toute l'histoire du groupe.

 

Jean-Paul MANGION
Né le 17/09/1963 à Ajaccio

"Je débute la guitare à l'âge de dix ans, dès la deuxième année de cours le poids du solfège me pousse à abandonner les cours. Je continue à pratiquer l'instrument au sein d'une formation entre amis de collège. C'est à partir de ce moment là que je commence la pratique du chant mais davantage orienté vers le folk Américain."

1979 Rejoins le groupe folklorique "FIOR'DI MACHJA" chœur mixte d'une quarantaine de sujets reprenant des airs traditionnels corses ré-harmonisés par Julia Battini, maître de chœur.

1980 Au sein de ce groupe il s'occupe de la section polyphonique traditionnelle avec toute la confiance de Mme Battini. De nombreux échanges culturels sont effectués avec d'autres pays : Pologne, Allemagne, Angleterre. 

1981 1er prix de chant pour le chœur d'hommes au festival de Cleveland (Angleterre)

1982 Tournée en Bulgarie

En 1991 à son retour en Corse il rencontre les membres du groupe SURGHJENTI lors de l'enregistrement de la messe de Propriano avec qui il se lie d'amitié. Un an plus tard, il rejoint le groupe.

 

Pascal MORANDINI
Né le 13/06/1972 à Marseille

1987 Premiers pas dans la polyphonie ; initiation aux chants sacrés avec le groupe I MANTINI et Charles Rocchi

1988 Membre fondateur du groupe polyphonique E VOCE SACRE

1989 Élève de l'école de chant du lycée Montesoro dirigée par Antoine Marielli pendant deux ans ceci lui permettant de chanter dans les salles les plus renommées de Bastia

1990 Départ pour une tournée de dix jours en Roumanie.
Cessation du groupe E VOCE SACRE
Création d'un groupe culturel "MISSAGHJU" formé de quatre membres, il se produit dans différentes fêtes de villages retraçant ainsi la majeure partie des chants ayant marqués la culture Corse.

1991 Entrée dans les rangs du groupe "SURGHJENTI" lui permettant de concrétiser un rêve d'enfant et d'enregistrer les trois derniers albums du groupe.

 

Jean-Noël PROFIZI
Né le 05/04/1972 à Porto-Vecchio

"Passionné de chants et de polyphonies dès l'âge de quinze ans, je commence à chanter à Aix-en-Provence à la Faculté lors de soirées étudiantes corses."

1994 Naissance du groupe "ESSE" à Corte auquel il appartient dès les débuts

1995 Lauréat de la première nuit de la chanson Corse à Ajaccio

1996 En octobre, représente la corse aux "révélations Nostalgie". En avril, représente la Corse au "Printemps de Bourges" 

1997 Enregistre son premier album avec le groupe "ESSE" intitulé "Franchendu issu passu"

1998 En octobre, il quitte le groupe "ESSE"

1999 En janvier, il rentre dans "SURGHJENTI"

Grâce à sa passion pour la polyphonie, il retrouve avec l'aide d'amis, la messe chantée de son village de Conca. Avec la création d'une chorale, dont il s'occupe, il redonne vie à cette messe pratiquement disparue.

 

Noël VALLI

Très tôt, Noël Valli déclare une vive prédisposition pour la musique. Dès l’âge de 7 ans, avoue-t-il. 

Avec divers musiciens de la région, il fait dès 1964 la découverte des soirées de bals, comme guitariste débutant et ponctuellement chanteur de variétés. Déjà son jeu est très éclectique : blues, jazz, bossa, folk… et bien sûr chanson napolitaine et corse ! La chanson française l’intéresse de près également : Montand, Barbara, Ferré, Brel, etc. ainsi que les musiques d’Amérique latine.

En 1969, il connaît les cabarets corses de Paris et dès lors c’est un métissage musical qui s’affirme, tant dans ses propres compositions que par l’interprétation d’œuvres de l’époque. La musique tzigane, le gospel le séduisent, et un style personnel finit par le rapprocher des amis les plus chers, les frères Vincenti notamment qui lui font découvrir la nouvelle chanson corse.

Des années durant, il accompagnera Antoine Ciosi, avec Xavier Olivieri et Philippe Marfisi, puis de retour en Corse il tournera avec M. Nicolaï et Tintin Pasqualini.

En 1973-1974, il joue avec Lucien Ferreri, Antoine Tatieh, A. Albertini…

C’est en 1978 que Noël Valli célèbre son retour définitif en Corse. Il tourne pendant deux ans avec Tony Toga. En juillet 1979, il crée le groupe SURGHJENTI, qu’il régit jusqu’en 1989 : quatre albums naissent de cette période faste.

Dirigé vers des aspirations plus intimes, Noël sort deux albums solo : « Di qui e d’altrò » en 1990 et « U Viculu » en 1998

Il aura été aussi accompagnateur d’autres chanteurs tels que Rocchi, Ricci, Rudo ou Cardi.

Sa présence, très marquée, dans les textes et les musiques du groupe a toujours été l’illustration de son attachement au groupe et de sa fidèle contribution.